lundi 23 octobre 2017

Migration active de 2 courlis cendrés au lac de Momas.

Si les années se suivent, la dernière semaine d'octobre en Béarn est ponctuée par le passage des grues cendrées...! Je n'en ai pas vu cet après-midi.

Peut-être le vanneau entendu hier, et que je n'avais pas vu.

Ces 2 courlis cendrés se sont posés quelques minutes, puis sont repartis en vol.

dimanche 22 octobre 2017

Toujours 6 espèces de limicoles sur la vasière du lac de Momas.

Observation du dimanche, avec quelques passages pluvieux, mais rien de bien méchant. 
Autres observations uniquement sur le lac, en eau ou exondée.
10 oie cendrée
39 foulque
1 gde aigrette
3 gd cormoran
3 héron cendré
4 garzette
X de colvert, grèbe huppé, poule d'eau, 
X de bergeronnette des Rx, linotte, spioncelle, farlouse, chardonneret, 
---------------

Ma passion pour les limicoles.
Un jeune gd gravelot.

Jeunes de: bécasseau minute et gd gravelot

Bécasseau variable

Gd gravelot et b. variable.

samedi 21 octobre 2017

Il y a toujours de la migration,

Il n'y avait plus qu'une bécassine des marais, le combattant est parti, il est remplacé par un chevalier gambette.
A la fin du mois, va commencer officiellement l'hivernage, mais cela n’empêche pas les mouvements des limicoles migrateurs. 
L'hivernage ne veut pas dire que les limicoles reste sur le même site.  

Le chevalier gambette.

Un des 2 bécasseaux minutes.

La première grue cendrée de l'automne. 

vendredi 20 octobre 2017

Il y avait que 3 goélands bagués sur la vasière de Port-Nivelle.

Le décalage des horaires des marées, fait qu'une semaine sur deux il y a une marée basse, vers 12 heures. 
Pour lire les bagues, il me faut une basse mer afin que les goélands soient posés sur la vasière.
Je vais donc visiter la vasière de Port-Nivelle à Ciboure, une fois toutes les deux semaines. 
L'idéal est que le début de la marée montante soit vers 11h30, afin qu'elle me pousse les oiseaux vers moi, puisque je reste en observation jusqu'au environ de 13h30. 
En 2h d'observation, j'ai souvent réussi à lire tous les oiseaux bagués présents sur la vasière. 

Les deux goélands marins bagués en Normandie



Ce goéland brun a été bagué métal par le centre de soin de: https://www.hegalaldia.org/
après avoir été soigné.

mercredi 18 octobre 2017

Présentation du lac de l'Ayguelongue, commune de Momas - Mazerolles.

Toute la partie en végétation était avant le fond vaseux du lac, au fil des années, une végétation invasive a colonisé toute la partie amont de la retenue.
Cette dernière est alimentée par deux ruisseaux, le Briscos qui se jette dans l'Aygue Longue que l'on voit sur la photo.
En aval du barrage, l'Aygue Longue se jette dans le Luy de Béarn.

Ma liste des plantes dans la partie exondée:

Bidens frondesa
Cardamine flexuosa
Cynodon dactylon
Cyperus fuscus
Echinochloa crus-galli
Gnaphalium uliginosum
Guizotia abyssinica
Lindernia dubia
Ludwigia grandiflora
Ludwigia palustris
Lysimachia vulgaris
Lythrum salicaria
Paspalum distichum
Persicara maculosa
Xanthium strumarium

Liste de l'ensemble de la flore:

Par chance la migration des limicoles de juillet à octobre corresponds avec la baisse du niveau du lac, pour l'arrosage des diverses cultures. d'ou le fond vaseux à l'air libre. 


Comme le montre le plan de situation, la retenue collinaire à niveau variable suivant les besoins agricoles et d'étiages entre Juin / Juillet, (début du puisement) et Septembre / Octobre, (fin du puisement) est la dernière vasière avant le franchissement des cols basques par les limicoles migrateurs. 

Liste des limicoles migrateurs observés sur la vasière depuis:  
(Septembre 1996, date de la création du réservoir)

Vanneau huppé
Grand gravelot
Petit gravelot
Gravelot à collier interrompu
Tournepierre à collier
Pluvier argenté
Pluvier doré
Bécasseau cocorli
Bécasseau variable
Bécasseau falcinelle
Bécasseau maubèche
Bécasseau sanderling
Bécasseau minute
Bécasseau de Temminck
Bécasseau de Bonaparte
Bécasseau tacheté
Bécasseau à queue pointue
Bécassine des marais
Bécassine sourde
Courlis cendré
Courlis corlieu
Barge à queue noire
Chevalier guignette
Chevalier culblanc
Chevalier sylvain
Chevalier aboyeur
Chevalier gambette
Chevalier arlequin
Chevalier combattant
Bécasseau rousset
Avocette
Echasse blanche
Œdicnème criard
Glaréole à collier
Phalarope à bec large.

Soit 35 espèces

Lors de la migration de printemps, le niveau du lac étant à son maximum suite aux pluies de l'hiver, il n'offre donc aucune de possibilité de pose, sinon sur les abords ou sur les deux îles. 
Les seuls migrateurs qui se posent sur le plan d'eau, sont en général des palmipèdes, et principalement des anatidés, (canards). 

mardi 17 octobre 2017

Les 3 bécasseaux minutes présents depuis octobre ont continués leur migration.

Depuis le début octobre 3 bécasseaux minutes étaient présents en continu sur la vasière du lac de Momas. Il est certes difficile de dire si ce sont les mêmes oiseaux, même si c'est probable.
La vasière de ce lac à fond plat, joue pleinement sont rôle de gagnage dans la migration des limicoles migrateurs. Elle semble être une étape primordiale, car la plupart des autres plans d'eau sont à niveau constant. 
J'ai visité quelques autres grands lacs dit (réservoirs collinaires), beaucoup n'ont pas de fond plat, et les berges sont trop abruptes. Ces derniers ont l'avantage de ne pas être colonisé par des plantes envahissantes. 
Chaque année la vasière du lac de Momas - Mazerolles dit de l'Ayguelongue dans sa partie la moins profonde en amont, perd en superficie d'accueil pour les limicoles migrateurs à cause de la prolifération des plantes envahissantes.  

Le combattant varié.

Sur cette photo, 1 martin pêcheur, 1 bécasseau variable, 3 bécassines.

samedi 14 octobre 2017

Peu de mouvement migratoire; Juste un grand gravelot en plus.

 Bécassines des marais dans les couleurs de l'automne.

Deux bécasseaux minutes.

Sarcelle d'hiver.

Reposoir des limicoles


 La vasière
Le fond du lac, la partie exondée.

vendredi 13 octobre 2017

Pas de mouvement de migration, toujours les mêmes 6 espèces de limicoles.


J'espère qu'en observant tous les jours les bécasseaux variables et minutes, qui sont les limicoles les plus communs et courants, que je serais en mesure de trouver voir d'identifier un nouvel arrivant sur la vasière du lac. 

Connaître parfaitement ces deux espèces qui sont; le bécasseau variable et le minute, et absolument primordiale pour aider à l'identification d'autres petits limicoles.

J'utilise beaucoup ce guide, mais il est en langue anglaise.
-------------
Voici mes autres livres pour l'identification des limicoles.

jeudi 12 octobre 2017

6 espèces de limicoles sur la vasière du lac de Momas.

3 des 21 bécassines.

2 grand gravelot et 1 minute.

Migration des cigognes blanches, résultat d'une lecture.

Marylou une stagiaire basée à la Saligue aux oiseaux de Biron avait lue une bague sur une cigogne blanche AV762. le 9 septembre 2017.
 
Nous avons reçu la réponse, elle a été baguée le 3 juin 2015 à Theisbergstegen

mercredi 11 octobre 2017

Je n'ai pas revu les deux jeunes pluviers argentés au lac de Momas.

Une sarcelle d'hiver.

-------------

Les limicoles migrateurs qui sont observés en Europe arrivent avec les dépressions venues des Amériques, cela s'observe très bien sur cette animation météo des vents. 
J'utilise donc ce site météo entre autre, afin de savoir si j'ai des chances d'observer des oiseaux rares. Actuellement j'en ai, même si les probabilités d'une pose au lac de Momas sont infimes.  

mardi 10 octobre 2017

Toujours 7 espèces de limicoles sur la vasière du lac de Momas.

Cette année encore, plutôt que d'aller courir après les oiseaux rares sur l'île d'Ouessant, ce que j'ai fait de 1985 à 2014, j'ai donc décidé de continuer le suivi journalier sur le lac de L'Ayguelongue, commune de Momas - Mazerolles. 

J'espère y trouver des limicoles rares, comme ce fut le cas avec le bécasseau tacheté d'origine d'Amérique du nord, il y a quelques semaines. 
J'ai déjà trouvé le bécasseau à queue pointue, le bécasseau de Bonaparte, alors pourquoi pas une autre espèce, vu que j'ai observé 37 espèces de limicoles sur la vasière du lac.

Maintenant ce n'est pas pour une question de réduction vis à vis de la pollution engendré avec la voiture ou de coût. Puisque les 1900 km aller-retour depuis Pau - Le Conquet, seront fait avec 53 aller-retour; Pau - Le lac de Momas. Soit environ deux mois de suivi, 53 x 36 = 1908 km.
Le lac de Momas n'est qu'à 18 km de mon domicile.

C'est surtout qu'a 69 ans, je n'ai plus la même motivation, j'ai envie de les trouver moi même, dans un milieu que j'aime bien et près de chez moi. 
Je n'ai plus envie de traverser la france pour courir après les oiseaux.  


 
Les foulques dans la partie exondée.

Le fond du lac est constitué des souches de l'ancien bois. 

lundi 9 octobre 2017

18e et 7e jour de présence pour les deux jeunes pluviers argentés, au lac de Momas.

8 espèces de limicoles migrateurs présent sur la vasière du lac en cette saison, c'est assez inattendu. La présence des 7 bécasseaux variables prouve qu'il y a encore de la migration, car ils n'y étaient pas vendredi.

Pluvier argenté et bécassine des marais au premier plan.

Bécasseau minute et grand gravelot.

4 des 7 bécasseaux variables.

samedi 7 octobre 2017

Une nouvelle lecture du programme "Lanius" en Vizcaya Païs Vasco ESPAÑA.

Programme Lanius.
Ce jeune goéland de Cantabrique (en français). Gaviota patriamarilla (en Espagnol). Larus michahellis lusitanius, a été bagué poussin le 25/6/17 à Isla de Lekeitio
----------------

Les Larus michahellis lusitanius bagués sur le littoral nord de la cote espagnole n'ont pas le même programme de baguage entre la Guipuscoa et la Biscaye, cette dernière bague en orange.
J'ai lu 75 bagues rouges du programme "Aranzadi" de Guipuscoa (San Sébastian) et 6 bagues oranges du "Lanius" de Biscaye (Bilbao). 
Ce qui démontre bien que 70% des immatures de goélands de Cantabrique restent à moins de 50 km du lieu de naissance.  

Du programme Aranzadi. 
 Le G.218 a été bagué en 2006, c'est un goéland qui a 11 ans.



1R8.


------------

Le goéland marin, P86 a été bagué aux îles chausey le 25 juin 2014, il est présent sur la vasière de Port-Nivelle à Ciboure depuis le 20 janvier 2015.
---------

Il est intéressant de comparer la dispersion des jeunes goélands marins, en rapport avec les goélands argentés de la région Bretagne-Normandie. 
J'ai lu 5 bagues sur des goélands marins; Larus marinus. 
Je n'ai lu aucune bagues sur des goélands argentés; Larus argentatus. 
Je n'ai pas non plus observé des adultes d'argentatus sur la vasière de Port-Nivelle à Ciboure. 
Je ne les cherche pas non plus, avec mes jumelles, je cherche uniquement si je vois des bagues aux pattes, sans chercher à identifier ceux qui n'en n'ont pas.